Jiga

A quoi sert une sauvegarde, laquelle choisir ?

Le rôle de la sauvegarde

La sauvegarde permet de mettre à l’abri ses données, elle est le premier dispositif à mettre en place pour prévenir de tout problème qu’il soit d’ordre logiciel, matériel ou humain. La sauvegarde permet de récupérer ses données à la suite d’une panne d’un disque dur, d’une mauvaise manipulation de suppression ou pire de dégâts impactant les locaux dans lesquelles vous vous trouvez du type incendie ou inondation. Une dernière menace a fait son apparition ses dernières années qui cible particulièrement les données, ce sont les crypto-virus, ils intègrent votre réseau informatique et cryptent toutes les données qu’ils trouveront et demanderont une rançon pour le décryptage. Ce fléau touche tout le monde que ce soit professionnel ou particulier et n’est pas sans conséquence pour les personnes qui en sont victimes. Beaucoup d’entre eux pensaient être bien protégés jusqu’au jour où ils découvrent qu’il ne reste plus rien de leurs données. Il est donc important de bien choisir sa sauvegarde pour ce faire nous vous présentons les différents types de sauvegarde les plus utilisés aujourd’hui.

Les différents types de sauvegarde

Sauvegarde locale

Sauvegarde locale
C’est la sauvegarde la plus basique, celle qu’il est recommandé d’avoir et de faire une fois de temps en temps qu’elle soit pour un besoin personnel ou professionnel. Certes elle ne permettra pas de bénéficier d’une récupération des données récentes, mais elle permet d’avoir un backup complet à un instant T. Disons que c’est le premier niveau de sauvegarde que tout le monde doit avoir. Il vous suffit d’avoir un disque dur ou autre périphérique avec suffisamment d’espace de stockage pour accueillir vos données.

 

 

 

Sauvegarde locale automatique

sauvegarde-donnees-nas
La sauvegarde automatique en local permet de s’assurer d’une sauvegarde des données de son ou ses postes dans un périphérique connecté au réseau local. Il peut s’agir d’un NAS (serveur de fichier) ou d’un simple disque dur externe. Ce type de sauvegarde est semblable à la première sauvegarde locale simple, mais vient ajouter la notion d’automatisation de la tâche et de régularité. Vous vous assurez d’avoir une image de vos données régulière et selon le type de matériel et l’espace dont vous disposez les échéances peuvent être plus ou moins espacées. Sauvegarde journalière, hebdomadaire, mensuelle etc..

Sauvegarde externalisée physique

demo_sauvegarde
La sauvegarde physique externalisée vous permet d’apporter l’externalisation à votre sauvegarde locale automatique. On peut l’effectuer avec une paire de disques durs, un par semaine par exemple. Chaque semaine un disque différent est remplacé pour être sorti des locaux et du réseau local. Cette méthode permet d’effectuer un roulement de sauvegarde externalisée sans être trop contraignante pour l’utilisateur. Cependant elle n’est efficace que lorsqu’une assiduité dans le changement des disques est respectée.

 

Sauvegarde Cloud

cloud-backup
Surnommé le cloud ces services sont relativement récents et proposent des fonctionnalités très utiles. Ils permettent de stocker des données dans un espace alloué sur la plateforme du fournisseur afin que ces données soient accessibles depuis n’importe où grâce à une connexion internet. Ces services offrent la possibilité de partager ses données avec les personnes de son choix. Le point négatif que l’on pourrait reprocher à ces super outils serait le manque de rétention. Même si les acteurs du marché le proposent de plus en plus. La rétention est le principe de conserver des versions différentes d’un fichier modifier ou supprimer pendant un temps donné. Les conséquences seraient qu’un fichier corrompu ou modifié par erreur se retrouve aussitôt synchronisé et sauvegardé sur le cloud, sans possibilités de retour en arrière.

Sauvegarde externalisée

businessman hand using tablet computer and server room

La sauvegarde externalisée professionnelle quant à elle effectue une copie de vos données vers des serveurs placés dans des Datacenter qui peuvent être répliqués. Généralement les Datacenter répondent à des exigences en termes de disponibilité et de sécurité assez élevée. Plusieurs types d’enregistrements existent pour cette sauvegarde de données mais la plus répandue est l’incrémentale qui consiste à effectuer une première sauvegarde complète des données ensuite de n’enregistrer que les fichiers qui ont été ajoutés, modifiés ou supprimés. Cela permet de réduire la taille et donc le temps de chaque sauvegarde. Les actions de sauvegarde sont effectuées de manière automatique et régulière, elle gère la rétention de données avec un historique des versions de chaque fichier. Cette méthode permet une sauvegarde sûre et efficace des données avec une restauration facile des documents.

Attention tout de même, la sauvegarde externalisée est dépendante de votre connexion internet. Plus votre lien internet est puissant plus vous pourrez sauvegarder de données rapidement et cette dernière se trouve inopérante.

Dans l’idéal il est préférable  de combiner une sauvegarde locale avec une sauvegarde externalisée pour se prémunir de tous les risques.

Réagir

captcha *